Jean Maerten

Exposition de peintures

Le samedi 9 et dimanche 10 septembre 2017

à Picquigny



Jean est né le 16 mai 1926 à Dunkerque mais avec les années, La Chausée-Tirancourt est devenu son village. Il s'est initier aux arts plastiques dès 1963. Les premiers travaux qui marquent le début de son œuvre ont été exécutés en 1975.

 
©Régis Sinoquet

Le peintre Jean Maerten de la Chaussée-Tirancourt sera mis à l’honneur le samedi 9 et dimanche 10 septembre 2017 dans la grande salle de la base de la Catiche à Picquigny où ses tableaux seront exposés.

Parmi eux, celui illustrant la signature du traité de Picquigny du 29 août 1475 qui mit fin à la guerre de Cent Ans, entre le roi de France Louis XI et le roi d’Angleterre Edouard IV nouvellement acquis par l'Association Les Amis de la Collégiale de Picquigny.

Informations pratiques :

Samedi 9 et dimanche 10 septembre 2017
De 10h à 18h

Vernissage le samedi 9 septembre à 11h


Base La Catiche
Rue de l'Abreuvoir Picquigny

Pour stationner, préférez le parking de la gare et franchissez la passerelle au-dessus de la Somme. Ce sera l'occasion de découvrir l'île de la Trêve où fut signé le traité de Picquigny du 29 août 1475 qui mit fin à la guerre de Cent Ans.



Rencontre avec Jean Maerten dans son atelier


 
Vous cherchez l’atelier de  Jean Maerten ?

C’est très simple vous ne pouvez pas vous tromper, il suffit de chercher une porte bleue coiffée d’une palette de peintre.  Le ton est donné, chez Jean il règne une atmosphère différente où harmonie et douceur de vivre sont les maîtres-mots. Jean nous accueille dans sa singulière maison-atelier qui sent bon la peinture et l’essence de térébenthine,  où de grandes baies vitrées permettent aux rayons de soleil d’inonder le lieu de lumière.

Le Maître des lieux a la parole facile, celle d’un passionné de peinture  qui s’est essayé à cet art, il y a déjà plus de 40 ans, alors qu’il « ne tenait un crayon que pour remplir des bons de commande ».  Jean nous explique qu’à l’époque il était représentant. Après un rapide repas, je m’installais sur le bord d’une route, près d’un paysage, pour réaliser des aquarelles. Ce travail faisait évoluer mon style » nous confie t-il. Depuis il n’a jamais cessé de peindre. Il suffit de voir ses centaines de tableaux qui recouvrent les murs et les moindres recoins de son atelier pour en être convaincu.

Jean Maerten a une originalité : la peinture anecdotique. Il peint d’une technique parfaite ; le rythme d’une vie simple, des paysages et une population, une géographie et une histoire, un passé et un présent, toutes choses qui nous paraissent, au premier regard, étrangement familières, comme un kiosque à musique, une église, une fête populaire, un marché sur l’eau… Jean se plait à nous raconter l’histoire de chacun de ses tableaux et parfois se cache sur l’un d’eux tout l’humour du peintre: les nuages de cette scène de plage n’ont-ils pas des formes très érotiques ? Ces personnages rassemblés sur le parvis de la cathédrale d’Amiens à l’occasion du mariage de Charles VI et d’Isabeau de Bavière n’ont-ils pas des traits familiers ?
             

Mais ce qui qualifie avant tout Jean, c’est sa générosité. Une qualité qui l’a notamment poussé à ouvrir son atelier chaque jeudi à des peintres amateurs pour partager ses connaissances et sa passion. Mais attention, comme il aime à le préciser Jean n’est pas un professeur, « j’ai fait cela parce que j’ai le souvenir de nos débuts en peinture, à moi et à ma femme. On ne savait rien de la peinture à l’époque. Les deux premières années, on ne savait vraiment pas comment faire ». Pour éviter ces tâtonnements à des modus comme lui, Jean Maerten a donc mis en place cette formule qui réunit chaque jeudi une dizaine d’artistes. Qu’ils viennent de La Chaussée-Tirancourt, de Ferrières, de Flixecourt, tous expliquent leur assiduité avec simplicité : « ce qui est bon c’est qu’on se conseille, se critique, on discute de ses gouts et on se motive. C’est un plaisir de venir. »

 

               




Pour aller plus loin, découvrez, ci-dessous, l'article de l'Historien de l'art, Charles Eric DUBOIS

L'annonce du grand bouleversement






Virginie et Alexandre vous souhaitent bienvenue !


Virginie est tombée sous le charme de la vallée de la Somme. Elle saura vous guider pour préparer votre séjour et passer un agréable moment chez nous !
Alexandre
aime pratiquer des activités de loisirs. Demandez-lui conseils sur les balades vélos, canoës, bateaux électriques...
 
 
La maison éclusière d'Ailly-sur-Somme : une halte touristique sur les bords de Somme 

 

Newsletter
Recevez notre lettre d'informations.
Je m'abonne
Je me désabonne
Office de Tourisme Nièvre et Somme

11, rue du Pont
80470 Ailly sur Somme
tél/fax : 03 22 51 46 85

                                     

amiens-ouest-tourisme © tous droits réservés
Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour créer site e-commerce