La libération

Dans les premiers jours de septembre 1944, les armées Alliées franchissent la Somme et poursuivent la Libération des régions du Nord de la France.

Le fer de lance de cette offensive est constitué par des unités de la 7ème Division Blindée britannique s'engageant à l'Ouest d'Amiens dès le 1er septembre avec sur leur flanc gauche les 24ème Lanciers et le 10ème Dragon de la 1ere Division Blindée polonaise. Face à cette avancée, les unités allemandes effectuent leur repli avec quelques combats retardateurs permettant au gros de leurs forces de remonter vers la frontière belge.

Les batteries du II./ Flak Regiment 155 (w) poursuivent, jusque dans les dernières heures, les tirs de V1 puis détruisent les installations de lancement avant de quitter la région, se mêlant aux unités qui refluent vers le Nord avec l’espoir de pouvoir reprendre ultérieurement les tirs sur d’autres positions aménagées.

Dès leur départ, de nombreux habitants vont pouvoir pénétrer sur les zones interdites pour reprendre possession de leurs biens encore intacts et découvrir les secrets de ces sites de lancement qui ont attiré tant de fois les bombardiers Alliés.

Toute cette région couverte par le II./ Flak Regiment 155 (w) qui s’étend de la Somme aux collines de l’Artois aura ainsi payé un lourd tribut dans cette lutte contre les V1. Les raids aériens ont causé de multiples destructions et fait de nombreuses victimes sans compter les centaines d’habitants sinistrés qui durent attendre avec patience la reconstruction de leur logement.

De nos jours, beaucoup de vestiges de cet épisode de la seconde guerre mondiale sont encore présents dans le paysage, souvent recouverts par la végétation ou récupérés par les habitants comme dépendances. Voici leur histoire.


Office de Tourisme Nièvre et Somme
11, rue du Pont
80470 Ailly sur Somme
03 22 51 46 85
officedetourisme@nievresomme.fr




amiens-ouest-tourisme © tous droits réservés
Site géré avec la solution www.powerboutique.com