Les combats de mai-juin 1940

Les batailles dans l'Ouest Amiénois

Dès l’arrivée des allemands sur la Somme, six têtes de pont sont constituées sur la rive sud, à Péronne, Amiens, Corbie, Picquigny, Abbeville et Saint-Valéry-sur-Somme.

Traversées de la Somme sur les ponts oubliés entre Condé-Folie et Hangest sur Somme

Tous les ponts d’Amiens à la mer ont sauté, seuls deux ponts de chemin de fer avaient été oubliés au lieu dit « les moulins bleus » entre Condé-Folie et Hangest-sur Somme.


La bataille d'Hangest sur Somme


Lors de l’avancée de Guderian les 19 et 20 mai 1940, tous les ponts d’Amiens à la mer ont sauté. Seuls deux ponts de chemin de fer avaient été oubliés au lieu-dit « Les Moulins Bleus », situé entre Condé-Folie et Hangest-sur-Somme. Le 20 mai 1940, juste après La Chaussée Tirancourt, Hangest est bombardé. On dénombre une quarantaine de victimes civiles.

Le 5 juin 1940, débute alors la bataille d’Hangest-sur-Somme. L’enjeu de cette bataille est de traverser la Somme, ce que la 7è Panzer-Division (qui a percé les Ardennes) réussit à faire. Rommel (commandant la 7è Panzer-Division, aussi appelée « Division fantôme »), qui est encore inconnu des Alliés en juin 1940, envoie donc un bataillon de Panzer au grand complet avec ordre de tirer sur le village mais sans s’approcher de trop près.

A l’aube du 5 juin 1940, les ponts sont pris par les Allemands et détruits.
La 5è DIC défend Hangest jusqu’au bout avec des moyens dérisoires (un canon antichars de 25mm).

Canon antichar de 25 mm SA modèle 1934 Hotchkiss

Canon antichar de 25 mm SA modèle 1934 Hotchkiss

A9h, Hangest n’est toujours pas tombé. Les Sénégalais du 53è RICMS (Régiment d’Infanterie Coloniale Mixte Sénégalais) tiennent le haut du larris mais les Allemands, appuyés par une artillerie importante, montent à l’assaut et obtiennent un succès.

Les chars allemands dans les larris juin 1940

Cependant, d’après un témoignage de Robert Dupays : « A Hangest, certains tirailleurs du même régiment furent immédiatement abattus après leur capture. Les combats furent si violents que la presse allemande (Pommersche Zeitung) cita les combats avec les coloniaux en ces termes : « les Français combattirent avec acharnement, les noirs utilisaient jusqu’au bout chaque possibilité de défense, chaque maison était défendue. Pour briser cette résistance, il fallut mettre en action les lances-flamme, et pour venir à bout des derniers sénégalais, les tuer un à un. » ».

Hangest tombera dans l’après-midi. La 7è Panzer-Division peut maintenant se diriger vers le sud.


La prochaine étape sera Quesnoy sur Airaines. Les soldats Sénégalais ayant combattu à Hangest sont enterrés à Condé-Folie.

 

 La bataille de Breilly

Le 26 mai 1940, venant d’Alsace, le 60è d’infanterie monte en ligne sur la Somme, immédiatement à l’ouest d’Amiens. Il doit tenir coûte que coûte un front d’environ dix kilomètres.

Attaque allemande

Une attaque allemande se produit le 5 juin 1940 à 4 heures. Les membres du 60è d’infanterie chantent durant les premières phases de combat.
A la même date, Romont et la ferme Saint Christ font l’objet de tous les assauts.

Le 6 juin à 8 heures, alors que la ferme Romont et Fourdrinoy sont évacués, Saint Christ tient toujours avec en tout et pour tout 90 défenseurs.
Dans l’après-midi, Saint Christ est évacué dès 13 heures, la forêt d’Ailly dès 14 heures.


Devise du 60è R.I.

«  Comtois, rends-toi ! Nenni ma foi ! »


 En juin 1940, les paroles d’un officier du 60è R.I. Français à ses soldats à la ferme de Saint Christ furent :
 « Notre peau peut-être, Notre sourire jamais ! »
 

 
   
   
   



Virginie et Alexandre vous souhaitent bienvenue !


Virginie est tombée sous le charme de la vallée de la Somme. Elle saura vous guider pour préparer votre séjour et passer un agréable moment chez nous !
Alexandre
aime pratiquer des activités de loisirs. Demandez-lui conseils sur les balades vélos, canoës, bateaux électriques...
 
 
La maison éclusière d'Ailly-sur-Somme : une halte touristique sur les bords de Somme 

 

Newsletter
Recevez notre lettre d'informations.
Je m'abonne
Je me désabonne
Office de Tourisme Nièvre et Somme

11, rue du Pont
80470 Ailly sur Somme
tél/fax : 03 22 51 46 85

                                     

amiens-ouest-tourisme © tous droits réservés
Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour créer site e-commerce