Les églises


A chaque village son église, chacune ayant son charme. Nos villages à l'ouest d'Amiens offrent de belles promenades et de belles découvertes

  

A Ailly-sur-Somme,

 
l'église St Martin construite après la Seconde Guerre Mondiale, est sûrement la plus insolite de l'Ouest Amiénois, puisqu'il s'agit d'un édifice d'art moderne. Construite sur la falaise, elle surplombe le centre ville et la vallée de la Somme.



Extérieur moderne de l'église d'Ailly sur Somme





A Argoeuves,


L'église du XVe siècle, dédié à Saint Martin, se situe au centre du village face au château.

Cette petite église qui, a première vue, ne semble n'avoir rien d'étonnant offre derrière ses portes une belle surprise.

Dès que l'on entre par le porche clocher en forme de tour carré, on est frappé par la qualité de l'ensemble du mobilier intérieur. Le fond du choeur de l'église remarquablement aménagé laisse apparaître en diorama, l'apparition de la Vierge Marie à Bernadette à la grotte de Lourdes, glorifiée par deux anges, le tout éclairé indirectement par une verrière.

Une atmosphère à la fois cosy et mystique y règne !

Le mobilier est de style Louis XV, on y remarque un bel autel flanqué de deux crédences et on peut encore y voir un jubé en fer forgé aux décorations dorés. Deux pommes de pins, symbole de l'éternité, trônent autour de la porte de l'allée centrale et nous rappelle que nous venons de rencontrer dans un lieu saint, chargé d'Histoire.

En levant les yeux, vous pourrez également y découvrir les fenêtres du XVème siècle, aux vitraux aux couleurs encore éclatantes. Un vitrail représente le sacre de Saint Martin en qualité d'évêque de Tours.




Intérieur de l'église d'Argoeuves




A Belloy sur Somme,


L’église est en pierre, avec restaurations en briques. La plus grande partie, détruite dans l’incendie de 1784, a été reconstruite en 1787.

Le portail principal est du 16e siècle. Au dessus de la Porte, au bas du clocher, se lit cette inscription qui prend un intérêt historique «le peuple français reconnaît l’Etre suprême et l’immortalité de l’âme ».
La cloche est très harmonieuse quoique son poids ne dépasse pas les  950 kg.

Les stalles du chœur sont très habilement sculptées dans un style qui suit l’époque de la Renaissance. La nef est composée d’une fausse voûte en berceau plafonné, les bas côtés sont à plafonds plats et des colonnes doriques séparent la nef des bas côtés.

Il y a un transept, dont les bras forment les chapelles des deux seigneurs de Belloy. Le style général de l’intérieur est celui de l’architecture de la fin du XVIIIe siècle.
Le 12 janvier 1613, il souffla un vent si violent pendant deux jours que le toit de l’église fut découvert.




 
 
A Bourdon,


L'église, consacré à Saint Martin, tire son originalité de son clocher « en dentelle » fait en pierre.

Il vous faudra donc prendre un peu de recule et lever les yeux devant cette église pour apprécier pleinement la prouesse architecturale de cette tour datée du XVIIIe siècle.


 

Vue depuis la Somme de l'Eglise de Bourdon




A Cavillon,



L'église Saint Nicolas est en pierres avec clocher bas, couvert d'ardoises. Sur l'abside, on lit la date de 1781 mais la nef serait de la fin du XVème siècle et le chœur de 1748.
Au-dessus de la petite porte latérale, un cadran solaire très sobre est gravé.

A l’intérieur, une voûte en bois plafonné avec sablière sculptées (motifs végétaux et géométriques) et ornés de têtes humaines, malheureusement empâtés d’un badigeon de chaux blanche.

De belles statues en bois polychrome du XVIe siècle voisinent avec d’autres en plâtre polychrome du XIXème.
Cinq statues du XVIème siècle ont été classées à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques au titre des objets et mobiliers :
Au fond du chœur, derrière l’autel du XVIIIe, en forme de tombeau, un grand tableau «  le Christ dans le désert servi par des anges », huile sur toile du XVIIe, en très mauvais état






 

Vue extérieure de l'église Saint Nicolas

 
A Ferrières,



L'église dédiée à Saint André date du XIXe Siècle, elle est surtout remarquable pour ses toiles dont la Descente de Croix du XVIIe qui vient d'être restaurée, et sa réplique de l'Ange Pleureur.


 

Vues intérieurs de l'église de Ferrières


A Fourdrinoy,


L'église Saint Jean Baptiste est un des rares bâtiments à avoir échappé aux flammes des incendies allemands du 6 juin 1940.

Inscrite au titre des monuments historiques, l'église est en pierres, en forme de croix latine. Le clocher date du XIIIe siècle, avec des modifications du XVIe. La façade et les bas côtés de la nef ont été reconstruits dans le premier tiers du XIXe siècle. La nef, du XIIe siècle, est voûtée en bois plafonné et les bas côtés ont des plafonds plats. Le transept semble dater du XVIe siècle.




 

Vue du chœur de l'église de Cavillon



A Hangest sur Somme,


l'église est inscrite dans l'Inventaire des Monuments Historiques pour son remarquable clocher Roman du XIIIe siècle.


 



Vue du portail de l’église d'Hangest sur Somme



A Soues,


Riche en patrimoine religieux, Soues possède une église dédiée à Saint Marcel des XVI-XVIIe siècles, ainsi qu'une fascinante chapelle Notre Dame datant du XIXe.


 

Vue du portail clocher de l'église de Soues



 



 


 


 




Virginie et Alexandre vous souhaitent bienvenue !


Virginie est tombée sous le charme de la vallée de la Somme. Elle saura vous guider pour préparer votre séjour et passer un agréable moment chez nous !
Alexandre
aime pratiquer des activités de loisirs. Demandez-lui conseils sur les balades vélos, canoës, bateaux électriques...
 
 
La maison éclusière d'Ailly-sur-Somme : une halte touristique sur les bords de Somme 

 

Newsletter
Recevez notre lettre d'informations.
Je m'abonne
Je me désabonne
Office de Tourisme Nièvre et Somme

11, rue du Pont
80470 Ailly sur Somme
tél/fax : 03 22 51 46 85

                                                       

amiens-ouest-tourisme © tous droits réservés
Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour créer site e-commerce