Passion pipasso par Ghislaine




Le pipasso ou pipausac est la cornemuse de Picardie, son aire de répartition correspond à la zone linguistique du picard. Elle est aussi appelée piposa en Pas de Calais, muchosac en Belgique.
 




Cet instrument reste largement méconnu. Des recherches ont été et sont menées pour retrouver les musiciens qui l’ont pratiquée ainsi que leur répertoire. Il n’existe aucun enregistrement du jeu de ces anciens, le décès du dernier d’entre eux, Alphonse Gheux, date de 1935 en Belgique. Cette cornemuse a intéressé plusieurs luthiers et facteurs d’instruments : Rémy Dubois en Belgique, luthier de cornemuses très renommé, Hubert Boone, l’association Trace dans le pas de Calais, Victor Neyrinck, Hermann Dewitt, …et d'autres encore, dont plus récemment Guy Jaillard, facteur et restaurateur d’instruments dans l’Oise.



 
              
Ghislaine DESMARIS,
musicienne, fondatrice du groupe AMUSEON, musique traditionnelle de Picardie nous fait découvrir sa passion pour le pipasso à travers cet entretien :




Office de tourisme : Depuis quand pratiquez-vous cet art ?

Ghislaine : Cela fait maintenant une vingtaine d'années que je "sonne" des cornemuses




OT: Comment vous est venu(e) cette passion ?

G: J'étais allée en stop découvrir un gros festival de musique traditionnelle en Limousin, ça m'a tout de suite subjuguée,  cette ambiance, les instruments de musique inhabituels...
Ensuite, il faut disposer d'une cornemuse... ça ne se trouve pas dans les magasins ! Et puis en festival, on rencontre des facteurs de cornemuses du monde entier, il y a des dizaines de sortes de cornemuses provenant de toutes les régions du monde....
La première que j'ai choisie était une cornemuse à soufflet, d'Angleterre, fabriquée par Jonathan Swayne, un Border Pipe. J'aimais beaucoup le son très doux et riche en harmoniques qu'elle produisait.

OT: Qu'est ce que cela représente ?

G: Au bout d'un moment, j'ai commencé à me poser des questions sur ici, en Picardie : quel répertoire traditionnel ? quels anciens le jouaient ? Y a t'il une cornemuse locale ? On n'entendait parler de rien de tout cela ! Alors, il a fallu prendre le taureau par les cornes, et commencer les recherches... qui ne sont pas infructueuses, contrairement à ce qu'on nous prédisait au départ "Laissez tomber", qu'on nous disait, "vous ne trouverez rien du tout ! Il n'y a plus rien en Picardie !" Mais on n'y croyait pas : ce n'est pas possible, qu'ont ait ici moins fait la fête qu'ailleurs, ici aussi, il y a eu des noces, des fêtes de village, des feux de joie, des carnavals et tout ça...


OT : Pouvez-vous nous raconter une anectote sur le sujet ?

G: Personne ne jouait de ces cornemuses dans la région, il m'a fallu apprendre toute seule ! Depuis, pour éviter cette galère aux autres, je me suis mise à l'enseigner... J'enseigne le Pipasso à Amiens et à Mers les Bains. Nous avons créé le Festival du Pipasso, pour faire connaître l'instrument et le mettre en valeur.


OT: Pensez-vous que cet art soit à la portée de tout le monde ?

G: Ormi les enfants, qui n'ont pas encore la capacité pulmonaire nécessaire, tout le monde peut apprendre à jouer de la cornemuse !


OT: Quels sont les qualités requises ?

Bien sûr, comme dans n'importe quel apprentissage, si on est motivé, on progresse rapidement ! Ce qui aide dans le domaine de la musique, c'est d'avoir le sens du rythme, et si jamais on a un peu l'oreille, là, on joue sur du velours !


OT: Quels sont vos projets pour l'avenir ?

G: Il y a tant à faire, actuellement, Amuséon s'attache à faire découvrir le répertoire local, donc nous montons sur scène avec un nouveau concert, qui s'appelle "PICAROKEUR". Pique, Carreau, Coeur : tous les atouts ! Le trèfle n'est pas cité, mais bien présent : il est à 4 feuilles... Nous sommes en train d'enregistrer un nouvel album qui porte le même nom, et qui sortira en été 2011. Avec de beaux morceaux de Pipasso dedans !

Tout cela est à découvrir sur le site d'AMUSEON : www.amuseon.fr





Ghislaine et la pipasso vus à la télé !







Pour découvrir toute l'actualité de Ghislaine et du groupe Amuséon, rendez-vous sur le site ww.amuseon.fr





Virginie et Alexandre vous souhaitent bienvenue !


Virginie est tombée sous le charme de la vallée de la Somme. Elle saura vous guider pour préparer votre séjour et passer un agréable moment chez nous !
Alexandre
aime pratiquer des activités de loisirs. Demandez-lui conseils sur les balades vélos, canoës, bateaux électriques...
 
 
La maison éclusière d'Ailly-sur-Somme : une halte touristique sur les bords de Somme 

 

Newsletter
Recevez notre lettre d'informations.
Je m'abonne
Je me désabonne
Office de Tourisme Nièvre et Somme

11, rue du Pont
80470 Ailly sur Somme
tél/fax : 03 22 51 46 85

                                     

amiens-ouest-tourisme © tous droits réservés
Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour créer site e-commerce